CategoriesNews

Le charme et le prestige de posséder un rustico en font un investissement très intéressant pour de nombreuses personnes. Ces bâtiments ruraux, qui servaient autrefois à la vie simple des paysans, sont aujourd’hui considérés comme de véritables joyaux. Il ne reste pas beaucoup de rusticos qui se prêtent à une rénovation, tant en raison de la bureaucratie qu’implique leur restructuration qu’en raison de la situation territoriale particulière dans laquelle ils se trouvent. En effet, les rusticos sont protégés par les autorités cantonales et les ruines, qui ressemblent encore aux maisons de pierre d’autrefois, doivent souvent être conservées et restaurées.

À cette époque, il n’y avait pas de connexions électriques et d’eau dans les campagnes, et le système de canalisation n’était pas non plus ce qu’il est aujourd’hui. Si vous avez le courage de vous lancer dans la restauration d’un rustico, vous entrerez en possession d’une propriété très rare et recherchée, dont la valeur sera difficile à établir. Pourquoi ? Car la question ne sera plus de savoir combien la banque évaluera votre propriété, mais combien un acheteur sera prêt à payer pour profiter d’un tel mode de vie.

Que faut-il prendre en compte lors de la restauration d’un rustico ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’effort bureaucratique exige beaucoup de patience. L’office cantonal de l’agriculture, les départements des forêts et de la protection des monuments sont impliqués et, selon la situation géographique de la ruine, d’autres autorités. Les demandes de construction doivent tenir compte du fait que les extensions ne sont souvent autorisées que pour un petit pourcentage supplémentaire du volume du bâtiment existant et que certaines caractéristiques de base de la ruine doivent être préservées. Pour ces raisons, il est conseillé de consulter des architectes et des artisans spécialisés dans ce type de restauration. Ceux qui traitent souvent avec les organismes chargés d’évaluer l’impact des rénovations sur la zone, et les artisans qui savent où trouver les matériaux les plus appropriés pour la restauration, pourront préserver ces bâtiments de la meilleure façon possible et obtenir les permis appropriés.

Un refuge loin de la ville.

Une fois restauré et équipé des conforts dont peu de gens se passeraient aujourd’hui, le rustico devient un refuge où l’on peut se détendre du tumulte de la vie urbaine. Un lieu où l’on peut profiter de la nature, de la famille, des amis, mais surtout du temps, oui, du temps, au maximum ! Dans un contexte loin des règles et des obligations, où l’on réalise que rien ne dépend de nous mais des saisons, chaque instant devient encore plus précieux.

Tout se ralentit. Le silence, l’air pur de la campagne et ces murs marqués par la simplicité du quotidien rural vous invitent à réfléchir sur le sens de la vie et à réaliser ce qui est vraiment important.