CategoriesNews

Financement alternatif dédié aux promoteurs de projets immobiliers

Un nouveau partenariat

En 2022, Jetika Group a conclu un partenariat avec une société d’investissement internationale, une société de conseil immobilier et de financement par emprunt basée à Londres. Cette société travaille avec environ 300 prêteurs et a conclu des transactions d’une valeur de près de 3 milliards de livres sterling. Elle est spécialisée dans l’offre de solutions de financement innovantes dans des situations où les banques traditionnelles ne peuvent pas soutenir leurs clients de manière satisfaisante. Cela a été particulièrement nécessaire pendant la période Covid, lorsque la société a aidé de nombreux clients dans des situations difficiles.

Garanties dans toute l’Europe

Comme les prêteurs de notre partenaire sont en mesure d’accepter des garanties dans toute l’Europe il est possible de trouver des solutions transfrontalières sur mesure; par exemple, un client suisse pourrait acheter un bien en Allemagne, acquérir une propriété au Royaume-Uni ou dans la Principauté de Monaco. De plus, un grand nombre des prêteurs de notre partenaire sont des family offices privés et des fonds d’investissement qui accordent des prêts en Suisse et en Europe. Ces prêteurs offrent généralement un ratio prêt/valeur (LTV) plus élevé et peuvent agir plus rapidement que les banques traditionnelles.

Prêts privé et financement

Notre partenaire est en mesure de débloquer des prêts privés contre des actifs financiers liquides tels que des actions, des obligations, des ETF et des cryptocurrences. Notre partenaire est également en mesure d’aider les clients à financer des objets de valeur tels que des bijoux, des œuvres d’art, des montres, des voitures de luxe, des yachts et des avions. Si vous êtes une entreprise européenne à la recherche de financement, notre partenaire pourrait vous aider avec des prêts aux entreprises ou diverses solutions sur mesure. Grâce à cette collaboration fructueuse, plusieurs transactions immobilières se déroulent déjà avec succès.

Jetika Group est à votre disposition pour évaluer vos nouveaux projets immobiliers nationaux et internationaux, ainsi que vos opérations de construction, de rénovation ou d’achat de biens immobiliers.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

CategoriesNews

Le potager et les semis de mai

Mai est le mois des premières vraies chaleurs et c’est le mois idéal pour planter de nombreux légumes d’été. Plus de gelées tardives ne viendront gâcher votre travail, sauf peut-être dans les régions de montagne. Vous pouvez abandonner les lits de semis chauffés et plonger vos mains directement dans la terre en plein air. En outre, ceux qui ont bien travaillé pendant les mois de mars et d’avril pourront transplanter leurs semis dans le potager.

Le mois de mai est également le mois idéal pour préparer les lits de semis extérieurs qui fourniront les semis pour le potager en juillet et août. Une boîte avec un sol fertile suffira pour faire pousser, par exemple, des plants de choux que vous consommerez à l’automne. Le temps chaud du mois de mai assurera la croissance de ces légumes sans avoir recours à la serre.

Semis en plein champ

En mai, vous pouvez vraiment vous lancer dans le semis de fruits et légumes. Semez des melons et des pastèques, des tomates et des piments, des carottes et des poivrons, des blettes et des côtes, des carottes et des chardons, des laitues et toutes sortes de salades. Toutes les herbes aromatiques telles que le basilic, le persil, la marjolaine ou la menthe. En bref, mai est le mois idéal pour préparer notre potager et profiter de ses fruits pendant l’été.

Phases de la lune

Si vous souhaitez suivre les phases de la lune pour les semis, nous pouvons vous conseiller:

  • Les légumes baies, ainsi que les légumes fleurs ou fruits, doivent être plantés pendant la phase de lune croissante.
  • On pense que la phase de lune descendante est plus propice à la plantation de légumes qui poussent sous terre.
  • Les légumes à feuilles semblent également préférer la lune descendante.

Il serait donc intéressant d’essayer le calendrier lunaire et de découvrir ses secrets.

CategoriesNews

Acheter une maison. Les trois profils des clients les plus difficiles

Celui qui dédaigne achète. Ce proverbe convient à une catégorie de clients appelée « client hypercritique ».

Cette personne veut acheter votre propriété, l’a déjà sélectionnée parmi les nombreuses disponibles, mais une fois arrivée chez vous, elle s’oppose à tout. Elle relève les petits défauts, critique le choix de la disposition, dévalorise la situation géographique, se plaint des services disponibles à proximité et soulève des problèmes même lorsqu’il n’y en a pas.

La question se pose de savoir pourquoi elle est venue visiter votre propriété et pourquoi l’agent immobilier est mis dans une situation aussi délicate devant les mandants.

La réponse est très simple. Le client hypercritique veut vous tordre le cou et payer beaucoup moins que le prix du marché.

Si vous êtes confronté à ce type de client, nous vous conseillons de ne pas céder et de vous laisser conseiller par votre professionnel de confiance qui saura résister aux provocations du client.

Un autre exemple est le « client incertain » qui visite votre propriété trois, quatre, cinq fois.

Il est accompagné par son frère, sa belle-mère, son ami, son architecte et le petit ami de sa cousine qui vient d’acheter ailleurs.

En bref, il faut beaucoup de patience et de temps avec ce type de client. Il arrive qu’au cours des visites, on réponde à toutes les questions possibles et imaginables, mais le retour d’information n’est jamais suffisant.

Ce client n’a confiance ni en lui-même, ni dans les personnes de son entourage qui le conseillent.

Avec ce type de client, il est important de rester neutre et détaché, sans essayer de le conditionner, mais plutôt de fixer des limites et des délais. Après un silence de durée variable, vous verrez qu’il reviendra et achètera finalement votre propriété.

Le dernier profil est celui du « client curieux ».

Ce type de client est celui qui n’a pas l’intention d’acheter votre maison.

Vous pouvez le dire par les questions qu’il pose et les réponses très évasives. Au lieu de se concentrer sur le bien immobilier, ils s’intéressent davantage à votre style de vie, à la puissance de votre voiture ou à l’endroit où vous avez passé vos vacances.

Lorsque vous lui posez des questions spécifiques, comme le moment de l’achat ou les critères essentiels de la maison, il n’est pas préparé. Il vient chez vous car il a beaucoup de temps libre et s’ennuie souvent.

Avec ce type de client, il est important d’éviter complètement la visite et de suggérer plutôt de commencer par une analyse bancaire afin que l’investissement qui l’intéresse soit conforme à sa situation financière actuelle.

CategoriesNews

Maison neuve ou à rénover ?

La maison de nos rêves n’existe souvent pas. Nous avons tous des attentes qui changent avec le temps et l’ordre des priorités. Trouver la maison parfaite, ou presque parfaite, demande beaucoup d’énergie et surtout quelques compromis. Il y a des gens qui veulent trouver une maison dans notre petite région, conçue par une autre personne, qui avait d’autres besoins et d’autres priorités, peut-être même d’une autre génération, mais qui reflète complètement leurs propres besoins.


Les maisons prêtes à vivre, qui ne nécessitent pas de travaux d’aménagement ou, du moins, ne demandent que quelques ajustements, nous présentent des compromis qui nous éloignent de notre idéal de la maison parfaite. Pour ceux qui ont l’intention d’aller dans cette direction, donc d’opter pour la maison ou l’appartement prêt à vivre, nous suggérons d’être ouverts à d’autres solutions que celles imposées. L’objet prêt à vivre, peut-être neuf, est proposé avec des espaces qui ne coïncident peut-être pas avec notre mode de vie et nous nous retrouvons à acheter un objet immobilier qui ne s’adapte pas totalement à notre quotidien. Si, en revanche, nous sommes des personnes adaptables, qui vivent dans un pays aujourd’hui et dans un autre le lendemain, qui ne font pas de plans à long terme parce qu’elles prennent la vie différemment, alors une maison « compromise » peut répondre pleinement à nos besoins actuels. Cette clientèle, souvent étrangère, entretient avec le foyer une relation différente de celle que peut avoir un résident, probablement en raison de ses valeurs, de sa profession, de son éducation ou de ses croyances.


C’est pourquoi les nouveaux chantiers ou les maisons à rénover présentent l’avantage de pouvoir être calqués sur nos besoins. Un développement immobilier, en fonction de l’avancement des travaux, nous permet de déplacer les murs et d’intervenir sur l’unité qui nous intéresse, afin qu’elle présente les caractéristiques qui conviennent le mieux à notre style de vie. La rénovation d’une propriété prend du temps, mais elle peut certainement répondre à nos attentes. Ne sous-estimons pas l’aspect financier ; l’avantage d’acheter une maison à rénover met en branle le processus de négociation ; devis en main, nous nous asseyons autour d’une table et réalisons l’objectif des deux parties, à savoir la vente. N’oubliez pas que notre territoire est très beau mais limité. Les terrains à bâtir sont de plus en plus rares et leur coût augmente en conséquence. Outre les avantages énumérés ci-dessus, la voie de la rénovation permet également de réaménager un quartier ou un terrain. Avec une vision clairvoyante, pensant aussi aux générations futures, le réaménagement de nos maisons apporterait une valeur à long terme à notre région.

CategoriesNews

La figure professionnelle du Property Finder: le chasseur de biens immobiliers

Le Property Finder est une figure professionnelle de plus en plus demandée dans les agences immobilières. Il ne suffit pas d’avoir des connaissances professionnelles, des diplômes et la capacité de mettre en place toutes les stratégies qui mènent à la vente d’un bien immobilier pour être une agence immobilière performante.

Le Property Finder est celui qui trouve le bien immobilier correspondant aux exigences spécifiques qui lui sont soumises.

Dans une agence immobilière, il est important d’avoir le profil du Property Finder; il n’est pas dit que la personne qui s’intéresse à une propriété particulière souhaite réellement acheter cette propriété. L’emplacement et l’architecture correspondent peut-être, mais pas l’espace. Le prix est approprié, mais il y a trop à investir pour qu’elle réponde aux attentes.

En bref, l’étape de l’achat d’une maison est importante et la maison à vendre doit donc répondre à de nombreuses attentes, ou probablement à toutes.

Comment devenir un Property Finder

Aucune formation ou diplôme requis. Le Property Finder dispose d’un incroyable réseau de contacts et cultive ses relations avec beaucoup de soin. Il provient d’une grande variété de professions. C’est une personne très communicative qui peut immédiatement faire preuve d’empathie envers ses interlocuteurs. Il s’agit de celui qui sait toujours tout sur tout le monde, d’une personne tellement charismatique, attentive et à l’écoute que pour ceux qui sont en face d’elle, raconter devient une action spontanée.

Le Property Finder possède une intelligence émotionnelle supérieure à la moyenne. Il est doté d’une mémoire infaillible. Il connaît parfaitement le langage corporel et les principes de base de la communication. Vous le verrez souvent lors d’événements, de fêtes, de vernissages et partout où il y a une chance de rencontrer de nouvelles personnes. Chaque occasion devient une opportunité d’apporter la bonne propriété pour ce client particulier qui la recherche.

Le Property Finder connaît la valeur de ses contacts et de ses informations précieuses. Il sait exactement comment atteindre ce propriétaire qui n’a encore donné à personne le mandat de vendre; généralement, c’est parce qu’il est encore en train d’évaluer la bonne agence immobilière, celle qui a les meilleures performances, qui lui offre les meilleurs contacts et services.

Contrairement à l’intermédiaire immobilier qui conseille à ses connaissances de vendre leur maison avec telle ou telle agence en échange d’un petit pourcentage sur le montant de la vente, le Property Finder travaille exclusivement sur une recherche ciblée pour un objet spécifique, pour un client spécifique et uniquement pour une agence immobilière spécifique.

Les différences entre un agent immobilier classique et un Property Finder

Le travail d’un agent immobilier classique implique de nombreux processus et la réalisation de toutes les tâches quotidiennes est loin d’être évidente. Parmi celles-ci, les visites, les acquisitions, les enquêtes pour l’évaluation, la préparation des documents de vente, les certifications des bureaux techniques, l’organisation de la séance photo et vidéo professionnelle avec le drone, lorsque la météo est de notre côté; puis la rédaction d’un dossier de vente attrayant, en quatre langues, parfaitement traduit. Entre-temps, répondre aux demandes des clients: en semaine, au plus tard quatre heures après la demande et le week-end et les jours fériés, au plus tard huit heures.

La figure du Property Finder, en revanche, ne s’occupe que de la recherche ciblée des demandes des clients.

En plus de ces deux figures, une agence doit également proposer à ses clients les conseils d’un ou plusieurs architectes. 

Cela est utile pour prendre des mesures, redessiner des plans et les dimensionner afin que les mètres carrés soient affichés avec précision. C’est indispensable pour vérifier la faisabilité de certaines améliorations, les budgétiser ou produire des rendus photoréalistes de la plus haute qualité.

Les propriétaires attendent de la vente de leur bien qu’elle soit rapide et rentable; c’est pourquoi, en plus des professionnels mentionnés ci-dessus, Jetika Group dispose également d’un décorateur d’intérieur professionnel: le home stager.

soluzioni di arredo
CategoriesNews

Comment gagner de l’espace dans les petits logements ?

Les petites maisons ont une surface réduite. Il est donc important d’utiliser au mieux tous les mètres et centimètres disponibles afin de répondre à tous nos besoins.
La petite taille de la maison s’avère efficace et répond à nos besoins uniquement lorsqu’elle est fonctionnelle.
De nombreuses études sur le sujet des petites surfaces ont montré qu’elles peuvent s’adapter à la taille de la personne qui y vit. Le Corbusier, par exemple, a étudié une échelle de proportions entre l’être humain et l’architecture.

 

Le petit deux-pièces contenant une unité de 3,5 pièces .

Commençons par la cuisine, qui est à la fois un élément de mobilier et un lieu de travail. On y prépare les repas et on y utilise des ustensiles de cuisine. Opter pour une solution qui peut être fermée après utilisation vous permet de ranger tout le matériel nécessaire à la préparation des plats et, en même temps, d’enfermer les tiroirs, les armoires, la cuisinière, le four, le réfrigérateur et tous les autres appareils. Il s’agit d’une première solution de gains d’espace pratique, ingénieuse et, lorsqu’elle est bien conçue, très performante.
Les cloisons entre les pièces peuvent être remplacées par des murs de rangement en placoplâtre. Lorsque ces murs sont suffisamment profonds, ils peuvent contenir des espaces vides qui peuvent être utilisés à des fins diverses. Les étagères ou les meubles muraux tels que les bibliothèques, les penderies et les armoires libèrent également l’espace au sol de toute obstruction et font de la place pour le canapé, le lit, la table, les chaises et les fauteuils.

 

Lorsqu’il existe un petit espace de buanderie, il est possible de l’utiliser pour créer des rangements « en hauteur ». En profitant du mur au-dessus de la machine à laver, nous pouvons accrocher un récipient pour les détergents et divers matériaux.
Même la salle de bains peut renfermer de précieux espaces de suspension ou des coins qui peuvent être utilisés pour nos produits de beauté ou de toilette. Il est important de bien choisir lesquels de ces espaces sont les mieux utilisés avec des étagères et des récipients à accrocher au mur ne faisant pas obstacle à la luminosité de la pièce.

 

Le lit avec rangement est une autre invention intéressante pour ranger les draps de rechange ou les oreillers et les couettes. Le lit rabattable offre également la possibilité de profiter efficacement de l’espace. On ne l’ouvre que lorsque nous avons terminé notre travail dans la maison et que nous sommes prêts à prendre un repos bien mérité.
Un autre conseil utile, lorsque cela est possible, est d’utiliser les hauteurs pour créer des mezzanines. Dans ces endroits, vous pouvez poser vos valises, l’aspirateur, le séchoir, l’équipement de ski et bien plus encore.
Avec le bon éclairage, une pincée de créativité et une bonne dose de sens pratique, les gens peuvent facilement s’adapter à un espace de vie qui est littéralement fait sur mesure.

architettura sostenibile, bioarchitettura
CategoriesNews

Bio-architecture : ce qu’il faut savoir pour vivre en harmonie avec sa maison

La bio-architecture, qui trouve son origine en Allemagne à la fin des années 1970, est avant tout une réponse à la crise énergétique mondiale de 1973. Ses principes étaient initialement basés sur les économies d’énergie. L’objectif de la bio-architecture était de fournir aux habitations des sources d’énergie alternatives au pétrole. Aujourd’hui, la bio-architecture répond à bien plus de critères, à tel point qu’elle est devenue une véritable médecine pour nos maisons et les êtres humains qui les habitent. La bio-architecture est la discipline qui rend les maisons résilientes aux changements extérieurs, flexibles et adaptables aux besoins futurs, et autosuffisantes en énergie.

 

L’orientation, la ventilation passive, l’isolation thermique, la protection et la récupération des précipitations, la réduction des pertes de chaleur, le stockage et la diffusion de la chaleur solaire sont quelques-uns des principes sur lesquels repose aujourd’hui la bio-architecture. La bio-architecture tient également compte de l’importance de choisir le bon endroit pour construire une maison et, surtout, avec quel type de matériaux. Les logements de la bio-architecture préservent le bien-être physique et mental des êtres humains tout en étant écologiquement durables.

 

Oui à la bio-architecture, mais dans quel contexte ?

Si vous souhaitez construire votre maison selon la bio-architecture, vous devez d’abord choisir un emplacement approprié. En effet, ne pas toutes les caractéristiques géographiques sont adaptées. L’ombre ou l’excès de soleil peuvent être utilisés à votre avantage ou peuvent constituer un problème. La proximité d’un cours d’eau peut être un atout, mais devient un inconvénient lorsque cette source d’eau est située sur l’axe souterrain qui traverse votre maison. Évidemment, il faut aussi tenir compte des matériaux. Aujourd’hui, par exemple, les peintures peuvent faire appel aux nanotechnologies qui, grâce à des propriétés telles que les molécules d’oxyde de silicium et de titane, disponibles dans la nature, peuvent contribuer à l’isolation des habitations. En bio-architecture, nous avons tendance à recycler les matériaux du passé chaque fois que cela est possible. L’argile, le bois, la pierre, le plâtre ou le chanvre ont non seulement un impact minimal sur l’environnement, mais réduisent également les fluctuations de température et absorbent l’humidité. Le kilométrage zéro est un autre principe de la bio-architecture. Les coûts de transport sont réduits et les matériaux de construction trouvés dans la nature dans une région donnée sont également mieux adaptés aux caractéristiques climatiques de cet endroit. Les matériaux utilisés dans la bio-architecture doivent être exempts de radioactivité et doivent pouvoir être éliminés sans nuire à l’environnement.

 

Certains bio-architectes peuvent même aller plus loin et prévenir les géopathies auxquelles beaucoup d’entre nous sont sensibles. C’est également là que les principes de la discipline Feng Shui entrent en jeu. Dans ce cas, l’environnement dans son ensemble est étudié, en accordant une attention particulière aux pylônes téléphoniques, aux nœuds Curry ou Hartmann ; il est souhaitable que les faisceaux d’énergie provenant de la couche profonde de la terre n’entrent pas en collision avec l’être humain qui habite l’espace. On prête attention à l’orientation du lit pour assurer un sommeil réparateur, ou à la création d’un réseau électrique domestique qui contourne certaines zones de la maison. Ces principes sont également basés sur les fréquences des ondes MHz, qui permettent de réduire les différents types de pollution domestique. Avec quelques astuces, il est possible de vivre en harmonie avec notre maison et de guérir l’insomnie ou la migraine.

valore di un immobile, stima immobiliare
CategoriesNews

Dans quelle mesure les finitions d’une propriété affectent-elles sa valeur ?

Les finitions d’une propriété sont tous les matériaux utilisés, les techniques d’installation, les marques d’appareils ou d’installations et tous les éléments et accessoires utilisés pour compléter une maison. Les finitions représentent également le niveau de prestige attaché à une propriété. L’emplacement, la vue, les commerces disponibles dans les environs, les écoles, les espaces verts et les transports publics accessibles à proximité immédiate, les finitions sont tout aussi importantes pour déterminer la valeur d’un bien immobilier. Plus ces finitions sont récentes, plus la propriété aura de la valeur.
Cependant, les finitions neuves et modernes, qui peuvent aussi être coûteuses, ne rendent pas toujours nos biens immobiliers faciles à commercialiser. Voyons pourquoi.

La cuisine aux couleurs vives.

Pour qu’une propriété prenne de la valeur, ou ne la perde pas, il faut considérer que chaque finition de notre maison a un cycle de vie. Il est important de maintenir en bon état les éléments qui composent ces finitions, mais pas seulement. Ils doivent être appréciés, et chacun a des goûts différents. Les personnes qui achètent un bien immobilier souhaitent souvent le personnaliser pour leurs propres besoins et selon leurs propres critères de beauté. Toutefois, cela peut parfois compromettre la revente, notamment lorsque les finitions présentent des couleurs inhabituelles, des matériaux originaux ou des poses bizarres.
Une cuisine orange, par exemple, ne plaira qu’à un très petit groupe de personnes. L’autre grande majorité préférera probablement des couleurs plus sobres et neutres. Si l’acheteur de votre propriété n’aime pas la couleur de votre cuisine orange, il proposera certainement un prix d’achat inférieur qui tient compte du coût du remplacement de la cuisine. Même si elle est neuve ou à peine utilisée, qu’elle dispose des derniers appareils et qu’elle est fabriquée par une entreprise réputée, cette cuisine orange s’avérera être un mauvais investissement.
Nous oublions parfois que nos enfants grandissent et quitteront le nid dans le futur. Nous oublions aussi que la vie est imprévisible. Une opportunité d’emploi dans un autre canton ou un autre pays nous obligerait à réévaluer nos certitudes et peut-être même à mettre notre maison en vente. Comme nous ne voulons pas perdre l’investissement que nous avons fait en achetant notre propriété, une suggestion qui s’avérera fructueuse est d’opter pour des finitions avec des matériaux et des couleurs sobres, élégants et classiques, ceux qui ne se démodent jamais.

abitazione sostenibile
CategoriesNews

Protéger l’environnement: mesures à prendre pour rendre ma maison durable.

Notre planète souffre et il est clair que nous devons agir maintenant pour éviter d’aggraver la situation et l’impact que chacun d’entre nous a sur la terre. Nous prenons conscience que chacun de nos actes ou de nos comportements peut endommager des écosystèmes entiers. Nous voyons tout autour de nous qu’il y a une révolution de la pensée qui nous mène vers une ère plus durable et plus respectueuse de la planète.
Notre mobilité change, elle se tourne vers l’électricité. On construit des barrages hydroélectriques, qui produisent aujourd’hui 65% des besoins énergétiques de la Suisse, on met en place des parcs éoliens pour produire de l’énergie propre et on voit de nombreux toits recouverts de panneaux solaires. Chacun d’entre nous, à sa manière, peut aussi contribuer à limiter les dégâts, en commençant par chez soi.

 

Chauffage : que faire pour limiter les dommages et bien investir mon argent ?

Malheureusement, de nombreuses habitations sont encore chauffées au fioul. Il existe également des propriétés plus modernes qui brûlent du gaz pour chauffer les pièces. Nous savons que ces deux solutions créent des déchets qui sont rejetés dans l’environnement. Il existe également des systèmes à pellets et au charbon, qui ne sont pas non plus écologiques. Alors, que pouvons-nous faire pour éviter de polluer sans dépenser une fortune ?
Commençons par ajuster la température de nos maisons à la baisse. Rien ne nous empêche de porter un sweat-shirt à l’intérieur pendant l’hiver au lieu du T-shirt habituel. Cette action n’a aucun impact sur notre porte-monnaie !
Bien sûr, changer les fenêtres de votre maison coûte de l’argent, mais sachez qu’une grande partie des pertes de chaleur se fait par les fenêtres. Il est coûteux de remplacer les fenêtres par du double ou du triple vitrage, ce qui permet de conserver la chaleur à l’intérieur pendant l’hiver, mais cela représente une économie à long terme par rapport à ce que vous auriez dépensé en continuant à « jeter la chaleur par les fenêtres ».
L’isolation des murs et des toits des bâtiments n’est pas bon marché. Mais même dans ce cas, à long terme, vous obtiendrez des avantages importants. Les murs et les toits mal isolés entraînent d’importantes pertes de chaleur.
Un système de chauffage qui remplace les combustibles fossiles est une dépense, comme on sait. Mais c’est un bon investissement. Les avantages pour l’environnement, pour votre porte-monnaie et pour la valeur de votre propriété vous inciteront à vous décider.
Un autre bon investissement, lorsque cela est possible, est de couvrir le toit de notre maison avec des panneaux solaires et d’utiliser cette technologie pour les besoins en électricité de la maison. Aujourd’hui, grâce aux subventions disponibles et à la revente de l’énergie excédentaire stockée, cette technologie est probablement la plus propre, la moins chère et la plus rentable.

technological greenery
CategoriesNews

Qu’appelle-t-on le vert technologique et quelles sont ses applications ?

Aujourd’hui, on parle de plus en plus de « design biophilique » et de vert technologique, deux concepts étroitement liés et utilisés en architecture pour accroître le rapport avec la nature de ceux qui utilisent les espaces d’un bâtiment. Grâce à l’utilisation de la végétation, de la lumière naturelle et de matériaux écologiques, il est possible de vivre « vert » même dans les grandes villes. Les applications sont nombreuses, tant pour l’intérieur que pour l’extérieur. De plus en plus de bâtiments arborent un habit vert inhabituel mais original, notamment dans les centres-villes ou les régions à fort trafic. Cette technologie verte permet ainsi une meilleure oxygénation de l’air même dans les zones les plus encombrées. En plus de réduire le bruit, ils donnent une touche d’élégance et de mouvement à des bâtiments qui ne seraient autrement que des immeubles d’habitation ordinaires. À l’intérieur de la maison, ces jardins technologiques offrent des environnements agréables, relaxants et raffinés, mais ce n’est pas tout. L’utilisation de ces murs verts, en effet, ne nécessite pas d’entretien, grâce à sa technologie. Les jardins verticaux absorbent le CO et rejettent de l’oxygène, tout comme n’importe quelle autre plante en pot qui a besoin de soins constants pour survivre dans des environnements fermés.


Notre partenaire « Verde Profilo » se reconnaît dans cette vision car il crée depuis des années des solutions uniques et sur mesure pour ses clients, avec un style entièrement lié au « design vert » et au bien-être.

 

Parmi les solutions de « Verde Profilo » adaptées à la réalisation d’environnements qui répondent à ces critères, il y a des solutions pour les intérieurs, ainsi que pour les extérieurs.

 

  • MOSSwall® le produit innovant pour créer des jardins intérieurs verticaux sans entretien. Il permet de créer en peu de temps des revêtements naturels suggestifs avec des couleurs différentes et totalement naturelles. MOSSwall® est antistatique et antibactérien, c’est un environnement hostile à la reproduction des insectes. MOSSwall® est un lichen naturel stabilisé qui peut être utilisé uniquement en intérieur, où il est possible de garantir un taux d’humidité relative de l’environnement de 40%. Il ne doit pas être exposé à la lumière directe du soleil, à des sources de chaleur ou aux intempéries.
  • Jardins verticaux, avec le système VP-MODULO, une structure brevetée par « Verde Profilo » qui exploite les technologies les plus avancées, sans perdre de vue les exigences du design et de la créativité.
    Les « Jardins » permettent de créer davantage d’espaces verts, d’améliorer l’absorption acoustique, la perception des températures et de purifier l’air ambiant, en piégeant les polluants atmosphériques. Enfin, ils créent des îlots de chaleur, grâce à l’évaporation des essences, formant ainsi de véritables oasis de biodiversité.
    Les « Jardins » sont fabriqués à partir de matériaux recyclables.
    Les « Jardins verticaux » offrent une grande liberté de conception, avec un large éventail de choix botaniques grâce à des applications spéciales telles que VP-EASY et Greenery.
  • VP-Cloud est un produit de conception écologique innovant, naturel et fonctionnel qui peut être intégré dans la vie quotidienne des gens, transformant un élément tel qu’un éclairage en un élément décoratif orné de plantes. L’idée découle de la nécessité de pouvoir insérer des plantes dans des intérieurs à l’espace limité : la dimension « plafond » devient un espace vert utilisable.

Una parete, oppure un soffitto composti da “tecnologia green”, potrebbero essere soluzioni molto apprezzate anche da coloro che non possiedono un pollice proprio verde.

Un mur ou un plafond réalisé en « technologie verte » pourrait être une solution très appréciée, même par ceux qui n’ont pas la main verte.

 

Appelez-nous pour plus d’informations et venez nous rendre visite dans nos bureaux à Lugano pour apprécier notre jardin vertical !

 

CategoriesNews

« Nous évaluons votre propriété online et gratuitement ! » Qu’est-ce qui se cache derrière cette offre ?

Sur le web, vous pouvez trouver divers outils gratuits et de nombreuses agences immobilières qui proposent une évaluation gratuite des biens par internet. Tout ce que vous avez à faire, c’est de remplir les champs requis, de fournir certaines données obligatoires, comme l’adresse précise du bien, parfois même des photos, et voilà, en un clin d’œil, vous recevez une estimation gratuite du bien par courrier électronique. Fantastique ! Bien sûr, cette méthode serait vraiment excellente si la marge entre le prix maximum et minimum du marché n’était pas aussi large.
Et qu’en est-il de vos données personnelles ? Y avez-vous déjà pensé ? Où vont-ils? Qui peut les utiliser et comment?

L’agent immobilier qui offre une évaluation gratuite et sans obligation.

Le but de nous, agents immobiliers, est de trouver des propriétés et de convaincre le propriétaire de signer un contrat de vente avec nous. Dans cette optique, il va de soi que nous recherchons tous les moyens disponibles pour y parvenir. Il faut toutefois préciser qu’une évaluation comparative des propriétés à vendre est bien différente d’une analyse précise du marché immobilier. Si les évaluations immobilières étaient aussi faciles à compiler, et même gratuites, les évaluateurs certifiés mourraient de faim ! Une véritable expertise immobilière, qui reflète le prix du marché, coûte entre 1’300.- CHF et 1’500.- CHF pour une propriété dite « normale », et peut même être deux fois plus chère lorsqu’il s’agit de maisons multifamiliales. Alors, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi une agence immobilière devrait risquer une telle somme si l’autre partie, notre client, décide ensuite de ne pas s’engager dans un contrat de vente ? Une agence qui propose une estimation, une véritable évaluation du bien, ne le fait qu’avec un mandat de vente déjà signé. Elle assume les coûts parce qu’il est dans son intérêt de donner à l’acheteur potentiel toutes les informations relatives au bien à vendre, de sorte que, même la banque de référence pour toute hypothèque, n’a pas grand-chose à objecter face à un document officiel.

Le marché des données personnelles

Il existe également un marché pour nos données personnelles en Suisse. Certaines sociétés proposent de vendre des adresses électroniques, des adresses postales traditionnelles, des numéros de téléphone, etc. Il est possible d’acheter les données personnelles de notre acheteur idéal, sur la base des caractéristiques qui conviennent le mieux au produit que nous voulons lui vendre. Vous êtes-vous déjà demandé d’où venaient ces données ? Comment est-il possible de recevoir des communications, parfois insistantes, d’entreprises que nous n’avons jamais contactées ? Pourquoi connaissent-ils notre nom et même notre lieu de résidence ?
Nous sommes entrés depuis longtemps dans l’ère de ce que l’on appelle le « big data » et il nous appartient de protéger notre vie privée et celle de notre famille. Les offres gratuites de services en ligne, qui semblent être des actions inoffensives, cachent parfois des intentions très insidieuses.

CategoriesNews

Comment caractériser l’espace par la lumière?

Le soleil est une étoile brillante qui réchauffe et irradie notre planète. Sans cette boule de feu brillante, il n’y aurait pas de vie sur notre planète. C’est également vrai pour les espaces, qui ont besoin de lumière pour « vivre ». Les pièces de nos maisons, lorsqu’elles brillent, peuvent donner forme à des illusions d’optique, qui amplifient ou réduisent la perception de l’espace. En fait, lorsque nous utilisons des lampadaires, notre plafond prend de l’élan et semble plus haut qu’il ne l’est réellement. Avec des lumières appliquées au plafond, il semblera plus bas. Ce ne sont pas les seules astuces qui caractérisent une ambiance ; lorsque l’on veut insuffler de la chaleur et rendre accueillant un espace meublé de bois et de couleurs douces, il est conseillé d’utiliser des lumières chaudes, comme pour reproduire l’effet naturel du soleil. Lorsque notre mobilier est minimaliste, avec des couleurs tendres et des formes linéaires, caractérisé par des matériaux tels que le marbre, le béton ou le métal, il est préférable d’opter pour une lumière froide qui mettra en valeur le style moderne et cosmopolite de la maison. Si l’on souhaite créer une atmosphère intime et romantique, l’utilisation de lumières tamisées accentuera le côté mystérieux de la maison. Une combinaison astucieuse de suspensions, de spots au plafond et au sol, de lampes et d’appliques murales peut rendre votre intérieur toujours nouveau et original.

La conception de l’éclairage intérieur : pas de spectacle de magie, pas de tour de passe-passe

Oui, ça semble être une illusion. La lumière, lorsqu’elle est utilisée de la bonne manière, est capable de cacher les petits défauts de notre maison, de créer des nuances et des motifs sur les murs, de mettre en valeur certains détails de son environnement, d’élargir ou de rétrécir un couloir, de donner de la profondeur à un espace, d’augmenter son volume, de dessiner une pièce dans une pièce et de mettre en évidence les contrastes croisés qui donnent vie aux émotions. L’objectif est de créer une scénographie lumineuse pour que votre maison s’exprime et fasse naître des sensations toujours renouvelées. La conception d’éclairage est une discipline qui requiert différentes compétences. En plus d’une grande créativité, une bonne technique est également requise, ainsi qu’une préparation architecturale pour assurer une vue d’ensemble. En choisissant les meilleurs points d’éclairage, les équipements les plus appropriés, le degré de luminosité adéquat et la brillance parfaite, l’environnement prend vie, le chef-d’œuvre artistique s’illumine et le spectacle peut commencer.

Une maison spectaculaire en accord avec son temps

Grande ou petite, luxueuse ou modeste, peu importe, votre maison peut être mise en valeur par la lumière la plus adaptée, en respectant l’environnement et en restant dans l’air du temps. Il ne suffit pas de placer des lampes un peu partout pour éclairer votre maison. Il est important de lui donner vie grâce à un éclairage adéquat, tant en journée qu’en soirée. La lumière peut soit améliorer soit nuire à un environnement, elle peut être agréable lorsqu’elle est utilisée correctement, mais elle devient gênante si elle est trop directe.
Aujourd’hui, heureusement, nous trouvons sur le marché des types d’éclairage à faible consommation d’énergie qui, associés à la lumière naturelle, permettent un grand impact scénique. Nous pensons surtout à la technologie de rétroéclairage par LED intégrée dans des éléments de mobilier, ou à l’éclairage des sols praticables.
Et si, par le passé, la lumière ne servait qu’à éclairer, elle joue aujourd’hui un rôle important en tant qu’élément d’ameublement.

CategoriesNews

Pourquoi le mois de mars est-il le plus important pour notre jardin ?

De nombreux jardins souffrent de maladies, de jaunissement ou d’éclaircissement causés par des mycoses, un arrosage trop ou pas assez abondant, un manque de nutriments, des coupes fréquentes ou trop peu fréquentes, des conditions climatiques défavorables, etc…
Le mois de mars est le plus important pour redonner à notre pelouse une couleur verte éclatante. En effet, en profitant de toute la période du mois de mars, les garanties de succès pour guérir la pelouse du jaunissement ou de l’éclaircissement augmentent considérablement. La fin de l’hiver et la hausse des températures créent des conditions idéales pour une nouvelle semence de notre pelouse.

Que faire pour avoir une pelouse verte et douce pendant la saison estivale ?

La première chose à faire au début du mois de mars est de bio-stimuler le sol. Mars est considéré comme le mois de l’éveil, et la biostimulation du sol avec des nutriments maximise les chances de réussite. Cette première action doit être effectuée juste après les premières coupes d’herbe. L’herbe doit être sèche, choisissez donc le jour le plus propice. Le deuxième processus essentiel pour obtenir un tapis vert vif et agréable à marcher est la fertilisation. Ce traitement est dédié à l’herbe et lorsqu’il est mal ou pas du tout effectué, votre jardin présente les conditions idéales pour être affecté par la maladie.

Comment prévenir le jaunissement ou l’éclaircissement de la pelouse ?

Le mois de mars marque également le début de la prévention pour garder le jardin sain et sans parasites. Une bonne stratégie consiste à administrer des micro-organismes antagonistes dans le sol. En pratique, il s’agit de micro-organismes que l’on trouve dans la nature, qui combattent les micro-organismes pathogènes. Leur fonction est de « voler » les nutriments aux agents pathogènes. Cette solution est entièrement naturelle, sans conséquences néfastes pour l’homme ou le sol. Les micro-organismes antagonistes sont disponibles sous forme de préparations dans tous les grands magasins de jardinage.
La coupe de l’herbe est également importante pour prévenir l’éclaircissement et les maladies de la pelouse et pour la préparer à l’été. La première coupe de l’herbe a lieu en mars et il faut faire attention à ne pas enlever trop de longueur, sauf si vous voulez réensemencer. Dans ce cas, vous pouvez couper beaucoup plus et plus bas; vous oxygénerez également le sol.
Un conseil pratique pour que notre pelouse récupère les nutriments dont elle a besoin est de noter sur un calendrier les jours de pluie survenus au cours du mois de mars. En mars, il n’est pas nécessaire d’arroser le jardin car le temps est généralement très incertain. Toutefois, lorsqu’il ne pleut pas suffisamment, il est important de prendre soin du métabolisme de notre pelouse afin de lui garantir tous les éléments nutritifs dont elle a besoin.
Ces conseils vous aideront à accueillir la saison chaude tout en minimisant le risque de compromettre la santé de votre jardin.

CategoriesNews

Maisons intelligentes : les avantages et les inconvénients de la domotique

Ces dernières années, nous assistons à la multiplication des solutions technologiques, même dans nos habitations. Les maisons dites « intelligentes » sont connectées à d’autres appareils présents dans la maison et/ou dans le jardin communiquant entre eux. Un système domotique permet de contrôler et de gérer notre maison à distance, même avec la simple utilisation d’un smartphone. L’utilisation de la domotique vous permet de personnaliser votre maison en l’adaptant à votre style de vie et à votre routine.

 

Les avantages d’une maison intelligente :

Une maison intelligente offre de nombreux conforts et permet à ses habitants de profiter pleinement de leur mode de vie. Grâce aux commandes vocales, vous pouvez allumer et éteindre les lumières, lever et baisser les stores, recevoir une liste actualisée des aliments manquants dans votre réfrigérateur; en bref, programmer tous les appareils et dispositifs de votre maison et de votre jardin, afin que votre maison sache exactement quand et comment faire quoi. Vous pensez partir en vacances et à vous absenter pendant une période prolongée. La maison intelligente pourra simuler votre présence en baissant les stores, et en allumant les lumières et la télévision. Ce système peut être programmé à des heures fixes, à des intervalles aléatoires ou à distance, ce qui rend la simulation encore plus crédible. Grâce aux vidéophones intelligents, vous pouvez répondre via votre téléphone portable à un visiteur qui sonne à votre porte, et grâce aux caméras intelligentes, vous pouvez surveiller vos biens et éviter les situations désagréables. En outre, l’utilisation de cette technologie est très simple grâce à la conception intuitive de ces appareils.

 

Quels sont les inconvénients d’une maison intelligente ?

Tout appareil ou système connecté à l’internet peut présenter des problèmes de sécurité. Il existe une réelle possibilité que quelqu’un, un hacker par exemple, puisse s’introduire dans votre système de domotique et violer votre vie privée. Ce ne serait pas si grave si un étranger contrôlait votre aspirateur ou votre cafetière ; le problème serait qu’il surveille votre système d’alarme ou vos caméras de sécurité. L’un des désagréments que vous pouvez rencontrer lors de l’utilisation d’appareils intelligents pourrait venir des fabricants eux-mêmes. En fait, lorsque ces appareils fonctionnent uniquement grâce au serveur du fabricant, cela devient un problème si l’entreprise fait faillite. Une autre question à considérer est que ces dispositifs intelligents communiquent entre eux, mais il arrive qu’ils ne parlent pas la même langue. Cela est dû au fait qu’il existe différents protocoles de communication. En gros, les appareils devront être compatibles entre eux pour assurer un bon fonctionnement. Lorsque les appareils fonctionnent avec différents protocoles, vous devez recourir à un hub intelligent, qui est en fait un dispositif de contrôle central permettant le dialogue entre les différents appareils. Avec l’avènement des assistants vocaux, les technologies intelligentes affichent une tendance à la baisse des prix. Cependant, si nous voulions convertir notre maison et tous nos appareils électroménagers pour une utilisation intelligente, il ne faut pas sous-estimer les coûts.

CategoriesNews

Pourquoi est-il si intéressant de posséder un rustico ? Et qu’est-ce que cela implique ?

Le charme et le prestige de posséder un rustico en font un investissement très intéressant pour de nombreuses personnes. Ces bâtiments ruraux, qui servaient autrefois à la vie simple des paysans, sont aujourd’hui considérés comme de véritables joyaux. Il ne reste pas beaucoup de rusticos qui se prêtent à une rénovation, tant en raison de la bureaucratie qu’implique leur restructuration qu’en raison de la situation territoriale particulière dans laquelle ils se trouvent. En effet, les rusticos sont protégés par les autorités cantonales et les ruines, qui ressemblent encore aux maisons de pierre d’autrefois, doivent souvent être conservées et restaurées.

À cette époque, il n’y avait pas de connexions électriques et d’eau dans les campagnes, et le système de canalisation n’était pas non plus ce qu’il est aujourd’hui. Si vous avez le courage de vous lancer dans la restauration d’un rustico, vous entrerez en possession d’une propriété très rare et recherchée, dont la valeur sera difficile à établir. Pourquoi ? Car la question ne sera plus de savoir combien la banque évaluera votre propriété, mais combien un acheteur sera prêt à payer pour profiter d’un tel mode de vie.

Que faut-il prendre en compte lors de la restauration d’un rustico ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’effort bureaucratique exige beaucoup de patience. L’office cantonal de l’agriculture, les départements des forêts et de la protection des monuments sont impliqués et, selon la situation géographique de la ruine, d’autres autorités. Les demandes de construction doivent tenir compte du fait que les extensions ne sont souvent autorisées que pour un petit pourcentage supplémentaire du volume du bâtiment existant et que certaines caractéristiques de base de la ruine doivent être préservées. Pour ces raisons, il est conseillé de consulter des architectes et des artisans spécialisés dans ce type de restauration. Ceux qui traitent souvent avec les organismes chargés d’évaluer l’impact des rénovations sur la zone, et les artisans qui savent où trouver les matériaux les plus appropriés pour la restauration, pourront préserver ces bâtiments de la meilleure façon possible et obtenir les permis appropriés.

Un refuge loin de la ville.

Une fois restauré et équipé des conforts dont peu de gens se passeraient aujourd’hui, le rustico devient un refuge où l’on peut se détendre du tumulte de la vie urbaine. Un lieu où l’on peut profiter de la nature, de la famille, des amis, mais surtout du temps, oui, du temps, au maximum ! Dans un contexte loin des règles et des obligations, où l’on réalise que rien ne dépend de nous mais des saisons, chaque instant devient encore plus précieux.

Tout se ralentit. Le silence, l’air pur de la campagne et ces murs marqués par la simplicité du quotidien rural vous invitent à réfléchir sur le sens de la vie et à réaliser ce qui est vraiment important.

CategoriesNews

Propriété à vendre d’urgence – Gardons notre calme!

Il est vraiment dommage de constater comment de belles propriétés à vendre perdent de la valeur mois après mois en raison du faible niveau d’appréciation qu’elles reçoivent. Après tout, il en faudrait si peu pour les rendre exclusiveet désirables aux yeux de nombreux acheteurs potentiels. Cependant, si les propriétaires, c’est-à-dire précisément les personnes qui ont un intérêt direct à vendre leurs biens, permettent que ceux-ci soient présentés avec si peu de soin, ils ne peuvent certainement pas attendre des acheteurs qu’ils leur accordent leur juste valeur. Toute personne impliquée dans la commercialisation d’objets immobiliers peut souvent constater que les clients vendeurs ne savent pas à quoi s’attendre d’une agence immobilière et peuvent ainsi confier leur propriété à ceux qui offrent très peu en termes d’appréciation. Surtout lorsque vous devez vendre dans un court laps de temps, il est important de trouver un partenaire fiable sur lequel vous pouvez compter. Alors oui, c’est bien de « vendre votre maison en urgence », mais restons calmes et agissons avec sagesse.


Les mètres carrés, quel mystère!

Comme déjà dit, lorsque vous êtes pressés de vendre votre maison, vous agissez parfois de manière un peu impulsive, avec l’intention de trouver une solution au problème le plus rapidement possible. Il arrive souvent qu’un même bien immobilier soit mis en vente sur Internet plusieurs fois, même trois, quatre ou cinq fois, et ce par différentes agences. Souvent, vous trouverez des prix différents, surtout si les agences immobilières ont leur propre stratégie de marketing. Certaines agences proposent la maison à la vente en incluant le prix d’une place de parking, tandis que d’autres agences ne vendent que la maison et indiquent séparément le coût de la place de parking dans la description. Les différences les plus notables sont toutefois les différences de superficie en mètres carrés. Un proverbe italien dit que la mathématique n’est pas une question d’opinion. La géométrie non plus. Les superficies ne peuvent être déterminées approximativement et, dans le secteur de l’immobilier, il y en a deux qui nous intéressent : la superficie commerciale et la superficie habitable nette. Grâce à ces deux données, notre acheteur peut voir combien de mètres carrés il achète au total et combien d’espace il aura à sa disposition à l’intérieur de la maison. Alors, attention! Un acheteur confus par les différences de prix, de superficies et d’agences aura un préjugé favorable à l’égard de votre propriété. Toute propriété à laquelle beaucoup accèdent, présentée de manière erronée et avec de mauvaises photos, sera perçue comme un objet ayant peu de valeur.


Le principe de rareté, un levier de persuasion

Moins les biens sont disponibles et plus ils sont exclusifs, plus vous serez prêts à les payer cher. On le voit actuellement dans un produit commercialisé par le célèbre supermarché Lidl. Ce sont des tennis. Elleont été proposées à un prix de seulement 12.99 euros. Les chaussures ne sont plus produites. Ellesont actuellement disponibles sur les principaux portails d’enchères en ligne. Le prix de ces chaussures est passé à plusieurs centaines d’euros. Même les célébrités sont fières de les porter. Cela ressemble à un paradoxe, n’est-ce pas? Un produit que nous pouvions tous nous permettre pour 12.99 euros et qui, inexplicablement, est devenu un produit exclusif pour un groupe limité de personnes. Ce phénomène est connu sous le nom de « principe de rareté » et a un puissant effet de levier lorsqu’il s’agit de nous conquérir. 


Pensez à ce principe lorsque vous vendez votre propriété et comptez sur ceux qui peuvent rendre votre propriété désirable. Exigez des services de première classe et de haute qualité. Privilégiez les entreprises qui proposent à la fois des professionnels spécialisés et des vendeurs classiques. Une seule agence qui fonctionne bien est en mesure d’accélérer le processus de vente sans dévaluer votre propriété, même avec un mandat non exclusif.

CategoriesNews

Le decluttering dans l’immobilier: qu’est-ce que cela signifie et pourquoi est-ce important?

Decluttering, c’est-à-dire « se débarrasser de la confusion », est la première mesure à prendre avant de mettre un bien en vente sur le marché. D’après la célèbre citation d’Oscar Wild : « Il n’y a pas de seconde chance de faire une bonne première impression », c’est exactement ce dont il faut tenir compte quand on veut vendre un bien immobilier. Nous avons tous des habitudes et des goûts différents, c’est pourquoi il est important que la maison que nous voulons vendre soit absolument neutre, ce qui la rend attrayante pour la plupart des visiteurs qui s’intéressent à ce type de propriété. Il nous sera arrivé à tous d’entrer dans un environnement et de nous y sentir complètement à l’aise. Mais il nous sera aussi arrivé le contraire! Les hôtels, par exemple, mettent en pratique le principe du désencombrement afin que leurs clients se sentent non seulement à l’aise dans leur chambre pendant leur séjour, mais aussi qu’ils reviennent pour leurs prochaines vacances.

Mais que dois-je enlever donc de mon logement pour le vendre plus facilement?

Il faut certainement se débarrasser de la saleté et des mauvaises odeurs ! Dans notre métier d’agent immobilier, nous constatons que tous les gens n’ont pas la même conception de la propreté. Sachez que les femmes en particulier, souvent celles de la famille qui « décident » d’acheter votre propriété ou une autre, sont beaucoup plus sensibles à la propreté. Alors faites attention aux fenêtres, aux salles de bain, à la poussière sur les meubles, à la cuisine et surtout au four ! Pas de vêtements dans la chambre, de peignoirs suspendus dans la salle de bains, de paniers débordants de linge sale, lavabos remplis de produits de beauté, etc… Aérez la maison avant la visite, surtout si vous venez de cuisiner ou si vous fumez à la maison.

Emportez les photos de famille et les affiches accrochées dans la chambre de vos enfants. Puisque vous avez décidé de vendre votre maison, elle ne doit plus refléter votre mode de vie. L’acheteur potentiel qui vient chez vous doit sentir que la maison est l’endroit parfait pour qu’il y vive avec sa famille. Supprimez tout symbole religieux ; retirez tout crucifix ou peinture qui ramène un courant religieux spécifique. Peut-être que la foi de notre acheteur est différente de la vôtre et que ces petits détails pourraient compromettre la négociation.

Pas de trophées de chasse. Il y a des gens qui n’accepteraient jamais de vivre dans une maison où le propriétaire est responsable de la mort des animaux. Nous enlevons également les bibelots en trop et rangeons les jouets des enfants dans une boîte dans un placard lorsque la visite est prévue. Une maison pleine d’objets provoque un sentiment de malaise, rappelons-le.

Et si l’acheteur n’aime pas mes meubles, dois-je tout changer?

Ne vous inquiétez pas pour vos meubles, mais pensez à la façon dont ils sont disposés dans votre espace. De petites astuces, comme déplacer un fauteuil ou tourner la table à manger, peuvent amplifier la perception de l’espace et le faire paraître plus grand. Dans certains cas, lorsque cela est nécessaire, certaines agences immobilières mettent à la disposition de leurs clients vendeurs la figure du «home stager». Le home staging, c’est-à-dire la « mise en scène de la maison », est une action très efficace pour vendre dans un délai plus court, en évitant une négociation de prix trop agressive. Les home stagers sont essentiellement des architectes d’intérieur et sont capables d’améliorer l’espace avec les meubles déjà présents dans la maison. Jetika Group offre le service de home staging à ses clients propriétaires. Il s’agit d’une action de marketing éthique de grande valeur et d’une forte efficacité.  


Rappelons qu’avant de faire baisser les prix de l’immobilier, nous devons envisager toutes les alternatives possibles et parmi celles-ci, le 
decluttering et le home staging.

CategoriesNews

Rénovations: attention à l’amiante!

L’amiante, que l’on trouve dans la nature sous forme de minéral, était considéré jusque dans les années 1970 comme un matériau présentant de nombreux avantages, tels que son élasticité, sa résistance à la chaleur et aux agents chimiques, sa facilité d’extraction, sa facilité de liaison avec d’autres matériaux et sa longévité. Ce n’est pas un hasard si l’amiante a été utilisé dans divers secteurs ainsi que dans la construction de 1950 à 1990. Aujourd’hui, nous savons que cette fibre « miracle » cause de graves problèmes de santé. Depuis le 1er mars 1989, l’amiante est classé en Suisse comme une matière dangereuse pour les voies respiratoires et son utilisation dans la fabrication de produits est interdite. Depuis 1994, il est également interdit d’importer en Suisse des objets, produits ou préparations contenant de l’amiante.

Quand l’amiante est-il dangereux?

L’amiante n’est pas nocif lorsqu’il est à l’état inerte, lorsqu’il est un composant d’autres produits, tels que les matériaux de construction; nous parlons ici de colles, d’isolants thermiques, d’isolants acoustiques, d’installations électriques, de couvertures de bâtiments, de cheminées, etc. Il représente une menace pour la santé lorsque ses fibres sont inhalées; cela se produit lors de la rénovation d’une maison, par exemple, lorsque lors de l’enlèvement de carreaux, de tapis, d’isolants ou autres, ces fibres sont dispersées dans l’air et inhalées. Ces petites fibres d’amiante peuvent également être dispersées dans l’environnement en raison des vibrations, des courants d’air et des changements de température. Ces particules d’amiante, une fois inhalées, sont hautement cancérigènes et peuvent provoquer l’amiantose, une forme de fibrose interstitielle pulmonaire.

Comment savoir si la maison que j’achète contient de l’amiante?

L’amiante a été utilisé dans les matériaux de construction jusque dans les années 1990. Il est donc probable que ces fibres d’amiante étaient présentes dans de nombreux bâtiments avant 1990. Si un acquéreur souhaite procéder à l’achat d’un immeuble construit avant 1990 et effectuer ensuite des travaux de rénovation, il devra convenir avec le propriétaire de faire vérifier par une expertise la présence d’amiante. Si la maison était contaminée par de l’amiante, la procédure de nettoyage nécessiterait l’intervention d’experts; le coût du nettoyage de l’amiante ne doit pas être sous-estimé. Tous les travaux impliquant la libération de fibres d’amiante nuisibles à la santé ne peuvent être effectués que par des entreprises spécialisées dans l’élimination de l’amiante et reconnues par la SUVA/INSAI (Institut national suisse d’assurance contre les accidents). Les déchets d’amiante doivent ensuite être éliminés et, une fois encore, ce processus ne peut être effectué que par des entreprises préparées à cet effet.

Pour éviter toute mauvaise surprise, il est essentiel d’être accompagné par des professionnels de l’immobilier qui peuvent vous aider et vous conseiller au mieux, surtout lorsque des questions sensibles se posent; l’une d’entre elles est l’amiante.  

Vous pouvez trouver ici les entreprises qui s’occupent des enquêtes sur l’amiante:

Tessin

Sitaf Isolazioni SA

DEG.MO SAGL

Galli Partners Consulting SA

Tecnotetto SA

EcoRisana SA

BB&A Buri Bauphysik & Akustik AG

CPR SA

Econs SA

Galli + Co. GmbH Brandschutztechnik

Lamy Perizia Survey & Appraisal SA

SIMATECH SA

ECOCONTROL SA


Les Grisons

D. Martinelli AG

Carlo Wüst & Partner

Speztec AG

Experte IBH Markus Durrer

BB&A Buri Bauphysik & Akustik AG

Galli + Co. GmbH Brandschutztechnik

CategoriesNews

Régénération urbaine: quels seront les besoins de la société future?

Nous vivons une période historique où nous étions déjà conscients de l’importance de protéger notre planète contre l’utilisation imprudente de polluants tels que les plastiques et les carburants, avant même que le virus ne prenne le dessus sur nos vies.

Nous sommes en train de reconstruire une normalité différente, faite de télétravail pour toutes les entreprises qui peuvent le faire, d’apéritifs vidéo et de plus de vie familiale, en redécouvrant et en donnant plus de valeur à la vie naturelle. 

Tout cela entraînera inévitablement une restructuration de l’architecture et du territoire, qui deviendra probablement encore plus beau.  

Les villes devront réviser leur plan d’urbanisme, en prévoyant des trottoirs, des pistes cyclables et des espaces verts plus larges pour assurer la distanciation sociale et une utilisation plus consciente des transports publics. 

De nombreuses personnes décideront de quitter les villes.  

Mais il y a aussi des architectes comme Jacques Herzog et Pierre De Meuron qui, au contraire, pensent que les maisons du futur ne devront pas nécessairement se déplacer vers la campagne, mais plutôt être construites en ville pour ne pas perdre de vue « le concept de proximité sociale », bien que d’une autre manière.

 

La conception de nouveaux centres urbains 

Dans la construction de nouveaux bâtiments et dans la conception des centres urbains, nous devrons également prendre en considération ces aspects, en prévoyant la possibilité d’utiliser des espaces verts communs, peut-être sur les toits des maisons, ou dans les zones abandonnées des villes. 

Notre sensibilité écologique accrue permettra de rénover les bâtiments selon une requalification énergétique et de promouvoir ainsi l’installation de systèmes photovoltaïques, la construction de grands parkings avec des stations de recharge pour les voitures électriques et des systèmes de chauffage respectueux de l’environnement.

En outre, grâce aux résultats positifs obtenus par l’utilisation du télétravail, de plus en plus d’entreprises continueront de pratiquer le travail à distance et pourraient abandonner les grands bureaux. 

Les bâtiments commerciaux pourraient être transformés en espaces de loisirs et de détente, où il est possible de se conformer aux nouvelles réglementations sanitaires. 

D’autre part, la maison privée, qui conservera sa valeur, assumera même un rôle encore plus important et deviendra la base d’une vie sûre. Elle devra également être conçue pour accueillir un espace séparé, réservé et transformable, ce qui le rendra appropriée à servir de lieu de travail.

Selon l’Office fédéral du développement territorial, les zones d’habitat urbain, qui comprennent également les nouvelles constructions, les lignes ferroviaires et les routes, représentent environ 43 % et ont connu une croissance démographique très rapide ces dernières années.  

Ce fait ne peut être sous-estimé, bien que l’utilisation du sol en Suisse ait une bonne relation entre la nature et l’espace de peuplement, il est nécessaire de réduire cette croissance. Il faut rendre à la population d’importants espaces de loisirs et de verdure. 

N’oublions pas que l’homme, en tant qu’  «animal social» , a besoin de vivre avec ses semblables. L’objectif de chacun est donc de travailler à rendre les zones urbaines de plus en plus durables et écologiques, à commencer par le logement.

 

CategoriesNews

Transfert en Suisse, quelle est la procédure?

Après la crise du Covid-19, un certain nombre d’agences immobilières ont constaté une augmentation significative des demandes de biens immobiliers de la part des étrangers. La raison de cette poussée est l’efficacité de la Suisse dans la gestion sanitaire et économique de la pandémie. La Suisse a toujours été perçue comme un pays fonctionnel et sûr, riche et non seulement avec des paysages magnifiques; dans la période d’après-crise, la Suisse est classée première en termes d’efficacité.


Le transfert peut être dicté par de nombreux facteurs

Il y a ceux qui doivent quitter leur pays pour des raisons professionnelles, ceux qui veulent prendre leur retraite à l’étranger pour profiter de leur pension, ceux qui cherchent un pays qui offre un gouvernement stable. D’autres encore préfèrent aller où ils peuvent élever leurs enfants en toute sécurité et puis ceux qui déménagent pour d’autres raisons. La Suisse est certainement une destination qui offre toutes ces caractéristiques et bien d’autres encore.

Pour chacune de ces circonstances, le transfert n’est jamais facile car le facteur émotionnel, culturel ou climatique entre en jeu. Il est essentiel de pouvoir compter sur des professionnels sérieux et compétents pour rendre le processus de changement aussi fluide que possible. Souvent, lorsqu’un citoyen étranger s’installe dans un autre pays, il ignore les coutumes, l’étiquette et ne connaît pas le marché immobilier. Il a peu de paramètres pour pouvoir se déplacer en toute sécurité. Quelques suggestions utiles pour ceux qui envisagent de s’installer ailleurs, c’est tout d’abord d’être soutenu par un cabinet d’avocats local. Une deuxième étape consiste à acquérir les informations les plus utiles à la vie quotidienne en adhérant à des associations ou à des clubs fréquentés par les expatriés et, si vous avez l’intention de procéder à l’achat d’un bien immobilier, demandez une évaluation officielle et certifiée du bien, établie par un expert immobilier agréé.


Quelles sont les règles à suivre lorsqu’un étranger veut acheter en Suisse?

Lorsqu’un étranger veut déménager et acheter un bien immobilier en Suisse, il est tenu de respecter certaines règles. Il s’agit tout d’abord du permis de séjour sur le territoire suisse, puis de la loi fédérale sur l’acquisition de biens immobiliers par des personnes venant de l’étranger, la loi « LFAIE«  également connue sous le nom de Lex Koller.

La LFAIE (loi fédérale sur l’acquisition d’immeubles par des personnes à l’étranger) est la procédure imposée aux étrangers qui souhaitent acheter en Suisse. L’achat d’un bien immobilier par un étranger nécessite donc l’agrément « LFAIE« . Cette procédure est complexe et peut parfois prendre beaucoup de temps.

Si le citoyen étranger veut acheter une résidence de vacances et laisser son domicile dans le pays d’origine, il doit être soumis à d’autres règles. Dans les zones définies au niveau cantonal, dites zones touristiques ou de vacances, l’achat par des étrangers est autorisé, lorsque ces maisons répondent aux paramètres dictés par la loi. La surface habitable nette de la propriété de vacances ou secondaire ne doit pas dépasser 200 m² (à l’exclusion des balcons, cages d’escalier, caves, locaux de stockage et surfaces non habitables) et la surface du terrain ou du sol ne doit pas dépasser 1000 m². Dans certains cas, motivés par des besoins particuliers, les quotas susmentionnés peuvent être dépassés, mais pas de beaucoup en tout cas. Il faut également tenir compte des contingents de résidences secondaires dont chaque canton peut bénéficier annuellement.

Le dernier conseil qu’une société immobilière pourrait donner à un citoyen étranger est d’envisager une solution de location de logement pendant un ou deux ans, avant de franchir une étape aussi importante que l’achat d’un bien immobilier dans un nouveau pays. Cette transition temporelle permet aux personnes venant de l’étranger de s’orienter et de comprendre quelle région ou zone est la mieux adaptée à leurs besoins et à leur mode de vie. Les pratiques qu’une personne venant de l’étranger doit mettre en place sont nombreuses : le choix des écoles pour leurs enfants, l’inscription dans la municipalité choisie pour la résidence, l’ouverture d’un compte bancaire, la compréhension du système de collecte des déchets, l’abonnement à un réseau téléphonique et le choix du fournisseur d’accès à Internet, l’enregistrement d’un animal de compagnie, la souscription d’une assurance maladie et nombreuses autres procédures bureaucratiques et non bureaucratiques.

Jetika Group offre le service de « transfert ». Nous sommes en mesure d’aider les personnes individuelles, les familles et les entreprises à s’installer au Tessin ainsi qu’en Engadine, avec un soutien professionnel adapté aux besoins spécifiques. 


Contactez-nous pour plus d’informations !
 

 

CategoriesNews

Marketing dans l’immobilier: dépense ou investissement?

Le marketing devient de plus en plus important dans une grande variété de secteurs et fait désormais partie de notre jargon quotidien. Ce terme, qui dérive du verbe anglais « to market« , c’est-à-dire l’adapter au marché, est un ensemble de processus qui décrit et établit les techniques les plus appropriées pour atteindre et satisfaire les besoins du client et de l’entreprise, avec des analyses et des actions qui sont mesurables dans le temps. Dans le secteur immobilier, il est essentiel de comprendre les dynamiques qui caractérisent l’offre et la demande. Il est essentiel de pouvoir bien se positionner sur le marché afin que les clients puissent trouver le produit dont ils ont besoin. Le marketing, aujourd’hui, est basé sur la capacité d’une entreprise à transmettre, de manière éthique, une valeur à son public cible, en utilisant les techniques et les canaux les plus appropriés pour atteindre cet objectif. 

Quand fait-on du marketing?

Le marketing se fait lorsque l’on veut faciliter la commercialisation de biens et de services. Le marketing suit les décisions concernant le produit, le prix, l’image, les canaux de distribution et les actions de promotion avec son réseau de vente. Grâce au développement technologique, nous disposons aujourd’hui de nouvelles techniques pour créer une interaction entre le client et l’entreprise. Aujourd’hui, les entreprises sont davantage orientées vers le client et développent, communiquent et mettent leur offre à sa disposition en termes de valeur. 

Nous faisons du marketing quand nous voulons faciliter les échanges, quand une entreprise veut mieux gérer ses relations avec le marché et, enfin et surtout, quand la philosophie de l’entreprise fonde sa gestion sur une culture de comportement, d’image et de décisions qui influencent ses fonctions.

Le marketing dit « éthique » est l’ensemble des processus qui visent à maximiser la valeur obtenue dans l’échange de produits ou de services entre l’entreprise et le client. En pratique, cela signifie obtenir le prix le plus élevé possible d’un produit ou d’un service, avec la plus grande satisfaction possible pour l’acheteur; en bref, la situation classique du « win-win« .

Comment le marketing immobilier a-t-il évolué?

Il existe de nombreuses agences immobilières en Suisse, il est donc essentiel de pouvoir se distinguer. Il ne suffit plus d’afficher les biens sur les principaux portails immobiliers et d’attendre que les clients fassent une demande; tout comme il ne suffit plus de prendre quelques photos, peut-être avec son téléphone portable, et de les inclure dans un dossier de vente. Aujourd’hui, il est important d’aller activement vers le client. Il est important d’analyser le marché avec les outils que la technologie fournit et de découvrir qui recherche ce bien particulier. Aujourd’hui, nous devons présenter les objets immobiliers sous leur meilleure forme possible afin qu’ils soient plus attrayants. Une agence immobilière éthique doit offrir de la valeur aux deux parties concernées. Elle doit également trouver sa clientèle cible en dehors de son territoire ; dans ce cas, une action simple consiste à proposer les biens dans la langue de notre acheteur potentiel.

Le département marketing dans le secteur immobilier est très important pour atteindre avec succès l’objectif du mandat de vente. Ce n’est qu’avec des actions et des outils qui rendent le comportement du client analysable et mesurable que nous pouvons y parvenir. Une entreprise qui fait du marketing éthique est également capable de transmettre les émotions nécessaires qui conduisent au succès du mandat de vente avec un maximum de satisfaction pour l’acheteur. Il est donc également nécessaire de prévoir un plan publicitaire visant à susciter une émotion qui pousse notre client à choisir ce bien particulier parmi les nombreux disponibles. 

Il est devenu crucial de présenter des objets « graphiquement prêts » pour le marché immobilier. Choisir de monter un film promotionnel, avec une musique qui s’adapte parfaitement au type de bien et à la clientèle potentielle à laquelle il s’adresse, est vraiment d’un grand impact émotionnel. 

Cette série d’actions de marketing éthique permet une commercialisation plus rapide et plus efficace. 

Un service marketing bien structuré permet d’économiser du temps, de l’argent, de l’énergie et des ressources.  

Le département marketing de Jetika Group 

Depuis sa fondation, Jetika Group a investi dans son propre département marketing, principalement pour se différencier sur le marché. Du logo, au slogan, à la communication, nous sommes très attentifs et respectueux de notre culture d’entreprise. Il est intéressant de voir comment la simple idée d’un logo a un effet sur les gens qui nous reconnaissent en leur demandant : « Êtes-vous les gens du cheval ailé ? C’est très flatteur. 

Notre département marketing est composé de professionnels très compétents. Notre publicitaire est également un réalisateur de films professionnel qui, malgré son jeune âge, a déjà à son actif trois courts métrages et des prix nationaux. Pour nous, au Jetika Group, il est essentiel d’avoir des collaborateurs expérimentés en SEO (search engine optimization / optimisation pour les moteurs de recherche), des professionnels des technologies de l’information, du numérique et un concepteur de sites web. Notre architecte de rendu nous permet d’offrir un service de la plus haute qualité et valeur. Le mobilier virtuel est un outil puissant pour la planification de notre marketing éthique. Notre blogueuse est une grande valeur ajoutée pour notre entreprise; grâce à elle, nous sommes en mesure de proposer régulièrement des articles et des lettres d’information d’intérêt général afin de rester en contact permanent avec nos clients. Le planning du marketing dédié aux réseaux sociaux est géré par un jeune et brillant expert dans son domaine d’activité et nous proposons une présence régulière sur ces canaux également. Dans le secteur de l’immobilier, un service de marketing est absolument nécessaire si vous voulez relever les défis du marché actuel.  


Contactez-nous et vous recevrez plus d’informations pour une commercialisation rapide et efficace de votre propriété
. 

CategoriesNews

La performance dans l’immobilier: ce qu’elle signifie et comment elle est calculée

Que signifie la performance et comment est-elle calculée dans le secteur de l’immobilier?

Le calcul des performances dans le secteur de l’immobilier est l’un des aspects à prendre en compte lors de l’achat d’un bien immobilier, surtout s’il est acheté à des fins d’investissement. Dans le cas des biens immobiliers à usage propre, on utilise le calcul de la viabilité économique, ce qui est crucial pour les banques lorsqu’elles reçoivent une demande de prêt hypothécaire. De nos jours, l’achat d’un bien immobilier est avantageux par rapport à la location en raison des faibles taux d’intérêt. Toutefois, avant de franchir cette étape, il est essentiel de faire les réflexions nécessaires. Le rendement de la propriété est un facteur important et il existe des bases de calcul pour déterminer une valeur estimée. 


Quelle est la rentabilité d’un investissement immobilier ?
 

Il s’agit d’un calcul du revenu locatif escompté pour un bien immobilier en pourcentage. Les facteurs sur lesquels la formule est basée sont essentiellement quatre : 

– Revenus locatifs annuels 

– Coûts de maintenance 

– Prix d’achat 

– Intérêts hypothécaires 


Le revenu locatif annuel n’est pas si difficile à déterminer

Cela dépend de nombreux facteurs tels que le type de propriété, le fait qu’elle soit à usage commercial ou résidentiel, la région dans laquelle la propriété est située, le potentiel touristique et, enfin et surtout, la situation du marché.  

En Suisse, nous avons constaté ces dernières années une augmentation du nombre d’appartements vides qui ne sont pas loués en raison de taux hypothécaires très intéressants. Cela affecte les revenus locatifs et les investissements connexes. Cependant, il y a d’autres arguments qui doivent être pris en compte. En Suisse, un bon rendement net se situe entre 3,0 % et 4,5 %. Toutefois, lorsqu’on parle de rentabilité élevée, on ne peut pas se fier uniquement à des calculs purement mathématiques. Il faut également tenir compte du potentiel de la propriété à l’avenir et de toute augmentation de sa valeur. Selon une publication de l’UBS Real Estate Focus 2020, les jeunes ont tendance à préférer louer des appartements au centre-ville. Pour le même prix, les appartements en ville offrent une surface plus petite que les appartements en banlieue. Les premiers sont cependant plus attractifs grâce aux services offerts par un centre-ville. 


Mais comment calculer la rentabilité d’un bien immobilier? 

Tout d’abord, calculons le montant du revenu annuel brut attendu du loyer. Comme nous l’avons déjà mentionné, nous devons évaluer le type d’investissement, qu’il s’agisse d’un appartement familial, d’un appartement d’étudiant ou d’une propriété commerciale. Les revenus locatifs dépendent également de la situation actuelle du marché immobilier et économique, ainsi que du nombre de propriétés non louées dans la même zone. 

Lorsqu’on parle d’une location de vacances ou d’un appartement d’étudiants, il faut tenir compte du fait que l’objet peut rester vide pendant certaines périodes de l’année, de sorte que le flux de touristes ou le nombre d’étudiants potentiels est déterminant pour faire une projection réaliste. Le deuxième aspect à prendre en considération sont les coûts fixes tels que les coûts de fonctionnement non alloués. Il s’agit des dépôts à verser dans le fonds de rénovation, des provisions pour les réparations ou les rénovations de l’unité privée individuelle, du pourcentage de risque que le bien ne soit pas loué immédiatement, ainsi que des frais administratifs, d’assurance et d’imposition et des coûts hypothécaires connexes. Le revenu locatif net est la somme des revenus locatifs annuels moins les dépenses d’exploitation. 

Le prix d’achat est un paramètre supplémentaire pour le calcul. Pour obtenir cette valeur, il faut évaluer les coûts d’une éventuelle rénovation et les frais bureaucratiques liés à l’achat d’un bien immobilier; il s’agit ici des frais de notaire, du droit de mutation immobilière qui varie d’un canton à l’autre et des taxes cadastrales. Nous avons maintenant tous les paramètres pour calculer le rendement net de notre propriété et nous appliquons la formule suivante :  

Revenu annuel net de location divisé par le prix d’achat pour 100 % du revenu net. 

Exemple

Nous achetons un appartement de 4.5 pièces pour CHF 850000.00 et le louons pour CHF 2500.00 par mois. Les frais supplémentaires, tels que l’électricité, le chauffage et les frais d’entretien, sont à la charge du locataire, tandis que les frais de fonctionnement non affectés, ainsi que les intérêts hypothécaires, le fonds de rénovation, les dépenses extraordinaires et autres, sont à la charge du propriétaire. Ces coûts sont supposés être supportés par le propriétaire et s’élèvent à 6 000,00 CHF par an. Revenus locatifs CHF 30 000,00 – Frais d’exploitation CHF 6 000,00 = CHF 24 000,00/CHF 850 000,00 x 100 Cela donne un rendement annuel net de 3,53%.  

 

Cet exemple simple montre à quel point un bon investissement immobilier est de toute façon plus intéressant que de placer du capital sur un compte bancaire. 



L’excellence à votre service.

La recherche et la comparaison de nombreuses offres immobilières sont souvent déroutantes. Parfois, pour les moins expérimentés, il est compliqué de comprendre quels sont les bons investissements et de reconnaître ceux qui sont trop risqués. L’équipe du groupe Jetika est composée de professionnels hautement qualifiés. Dans notre groupe, nous avons une Master en économie, un diplômé en économie, un fiduciaire et auditeur, un expert connaisseur du marché immobilier avec 35 ans d’expérience, un Master en architecture et plusieurs consultants professionnels de la vente. Nous travaillons en étroite collaboration avec un évaluateur et un expert immobilier de renom, certifié ISO. Nous sommes en mesure d’offrir à nos clients des possibilités d’investissement, accompagnées de rapports détaillés qui permettent une vue d’ensemble claire et transparente.  

Jetika Group est à votre service pour présenter et rechercher les opportunités qui répondent à vos besoins. 

CategoriesNews

Coronavirus – Le marché immobilier suisse après la crise

Prévisions de l’évolution du marché immobilier suisse après la crise du Coronavirus.

À l’époque du Coronavirus, les inquiétudes de chacun s’accroissent, le travail se fait à domicile et les entreprises étudient de nouvelles stratégies pour contrer les effets de ce virus. Le Covid-19 affecte également le marché immobilier et les prévisions pour 2020 pourraient changer.

En Suisse, 2019 a été une bonne année dans l’ensemble pour les nombreux investisseurs immobiliers, et 2020 semble être une année moins rose.

Les facteurs qui pourraient compromettre la bonne performance du marché sont le Coronavirus et les conséquences que cela entraîne. Toutefois, le dernier rapport « Monitor Svizzera » publié par le Crédit Suisse indique que, heureusement, il n’y aura pas d’effondrement total du secteur immobilier, mais que certaines conséquences doivent être envisagées. En 2019, les loyers ont fortement diminué et le nombre d’appartements vides et non loués a également augmenté. À la fin de l’année, la valeur des biens immobiliers avait augmenté d’environ 3 %, soit un point de plus que l’année précédente (source: CIFI Swiss Property Benchmark). L’année dernière, en Suisse, la valeur des immeubles d’habitation a principalement augmenté (au Tessin, elle a toutefois légèrement baissé) et, dans l’ensemble, les rendements ont été satisfaisants pour les investisseurs. 

Comme anticipé, la tendance positive en Suisse était destinée à se poursuivre en 2020, tant pour les investisseurs que pour les locataires. En effet, les taux d’intérêt négatifs de la Banque nationale suisse (BNS) avaient conduit à la construction massive de nouveaux logements et donc à une augmentation de l’offre. De nombreux logements sont restés vacants, ce qui a entraîné une légère baisse des loyers. 

Malgré les perspectives, tant pour les investisseurs que pour les locataires, les prévisions de croissance sont étroitement liées à l’évolution de la situation du Covid-19. La crise initiale déclenchée par ce nouveau virus a changé toute prévision économique, non seulement dans le secteur de l’immobilier mais aussi dans d’autres domaines. 

La crise du Coronavirus n’est plus à l’ordre du jour. 

La liberté de l’individu est limitée, l’insécurité prévaut et l’incertitude économique influence les décisions. Cette situation ne peut être comparée à d’autres scénarios qui se sont produits par le passé. Par exemple, en 2008, la crise financière a frappé durement plusieurs secteurs, mais la crise immobilière n’a pas eu de conséquences aussi dramatiques. Dans la situation dans laquelle nous vivons aujourd’hui, avec les marchés financiers en difficulté, les loyers sont payés de toute façon et la brique reste le refuge. En pratique, toute perte de valeur doit toujours être compensée par des revenus locatifs. 

Les analystes soulignent que le scénario Coronavirus ne peut être comparé à la crise de 2008, car cette situation ressemble davantage à la crise de la fièvre espagnole de 1918. La période que nous traversons actuellement met également en grave difficulté les entreprises et les indépendants qui, pour la plupart, doivent fermer leurs portes. Il n’est pas garanti que l’on puisse toujours compter sur les revenus locatifs, car ils ne seront probablement pas versés de manière stable et durable. En fait, en Suisse, comme dans de nombreuses autres régions du monde, seules les activités considérées comme indispensables restent ouvertes ; une limitation qui préoccupe les citoyens et surtout les petites et moyennes entreprises. Il est donc probable que le manque de rentrées et l’endettement créent également un changement de tendance sur le marché immobilier suisse. 

Conséquences sur le marché immobilier après le Coronavirus.

Il est un fait que le marché immobilier suisse va changer et que les prévisions pour 2020 sont moins roses que celles de fin 2019. Dans la situation actuelle, il y a aussi une petite bonne nouvelle pour les locataires, qui pourraient économiser environ 2% cette année par rapport à l’année précédente. 

Selon le rapport publié par le Crédit Suisse, le segment résidentiel en Suisse devrait rester assez stable grâce aux mesures prises par le gouvernement fédéral. Les pertes économiques au niveau national doivent être contenues, de sorte à ne pas avoir de pertes importantes liées aux versements hypothécaires ni de ventes forcées. 

Les prévisions les moins positives concernent les promoteurs de nouveaux logements, car une période prolongée de restrictions pourrait entraîner des problèmes de liquidités et une perte de rentabilité. 

Enfin, les espaces commerciaux, en particulier les bureaux, pourraient subir une baisse importante de la demande. En fait, il y a un changement général de mentalité; la majorité de la population a dû admettre qu’il est également possible de travailler en équipe en mode bureau à domicile.

 

Jetika Group et le Coronavirus. 

La crise de Covid-19 a pris tout le monde par surprise. Un événement paradoxal comme celui-ci nous a fait réaliser à quel point les gens sont fondamentaux dans une entreprise et combien la devise « un pour tous, tous pour un » a du sens aujourd’hui plus que jamais. Le virus a confirmé le rôle important que joue la technologie dans la vie d’une entreprise et l’importance d’améliorer constamment les processus, en suivant les défis du marché; dans ce cas, également ceux de la vie. 

Heureusement, nous avons toujours préféré le bien-être financier de l’équipe à un emplacement prestigieux en plein centre de nos bureaux, ce qui nous a permis d’économiser beaucoup d’argent sur le loyer. Cette prévoyance nous permet de continuer à investir dans des solutions informatiques sur mesure pour atteindre notre objectif professionnel « l’excellence comme norme ». Nos clients pourront profiter des solutions innovantes que nous mettons au point, grâce au temps précieux qui nous est imparti pendant cette période de veille. 

Aujourd’hui, il est temps pour Jetika de planifier, de réaliser ce qui, il y a encore un mois, n’était que des projets et, surtout, de faire comprendre à nos clients que nous sommes loin mais proches. 

CategoriesNews

Acheter une maison – Quelle est l’importance d’un partenaire de confiance dans votre recherche immobilière?

Manque de confiance, conflits d’intérêts, services incomplets ou même médiocres: telles sont les principales préoccupations qui suscitent le scepticisme des personnes à la recherche d’un bien immobilier à l’égard des agences immobilières suisses. 
Voici les défis auxquels est confronté le marché de l’immobilier aujourd’hui. 

Lorsque vous recherchez un logement, vous êtes confronté à de nombreux doutes et questions. Par exemple, vous pouvez vous demander si l’endroit que vous recherchez est adapté aux besoins de votre ménage, si le prix du logement est bon marché ou si l’objet en question ne présente pas de défauts. Ceux qui souhaitent rester calmes sur tous les fronts s’en remettent souvent à des sociétés spécialisées pour résoudre ces problèmes à l’avance pour le client. 

Cependant, il y a beaucoup de gens qui, se sentant capables de gérer toute l’opération par eux-mêmes, décident de ne pas commissionner d’agence et de s’occuper eux-mêmes de la recherche.  


La confiance, souvent, est la cause principale de ce choix. En fait, il est difficile d’établir une relation dès la première rencontre et vous pouvez vous demander si vous êtes en contact avec la bonne personne.
 

Les personnes à la recherche d’un logement peuvent ne pas faire confiance à l’agence immobilière; elles ne sont pas disposées à vous fournir les données personnelles nécessaires à une recherche efficace de la maison. 

En effet, pour que le conseiller immobilier puisse trouver la bonne maison pour son client, il est essentiel qu’il dispose d’une série d’informations qui peuvent également être confidentielles. 

Prenez par exemple le nombre d’enfants, les revenus, les biens personnels ou même les habitudes quotidiennes. 

Généralement, ce sont autant d’indications qui nécessitent une relation de confiance à la base avant d’être données et que de nombreux acheteurs ne sont pas disposés à donner, ce qui rend le travail du promoteur immobilier plus difficile et diminue son efficacité en termes de résultats. 


Une autre cause de ce scepticisme est la commission que l’agence immobilière reçoit pour son travail.
 

Dans de nombreux pays, comme l’Italie par exemple, les intermédiaires du secteur reçoivent une commission de vente bilatérale, c’est-à-dire à la fois du vendeur et de l’acheteur. 

En Suisse, en revanche, il est d’usage de ne recevoir la commission de vente par mandat que du mandant, c’est-à-dire du vendeur du bien immobilier qui commissionne l’agent pour l’opération de vente. 

La commission unilatérale peut donc susciter des inquiétudes chez les acheteurs potentiels: on pourrait penser que les agences immobilières, étant uniquement payées par le vendeur, ne servent que les intérêts de ce dernier, afin de lui faire gagner de l’argent, et ne se soucient donc pas de répondre aux besoins de ceux qui veulent acheter.  

« Ils m’ont offert cette maison à coup sûr parce que le vendeur est pressé de vendre »: c’est ce que pensent de nombreuses personnes, convaincues que les intermédiaires choisissent les maisons de leurs clients non pas en fonction de leurs besoins réels, mais en fonction de la pression qu’ils reçoivent des vendeurs. 


Pourquoi 
Jetika Group?

Jetika est née d’un besoin d’indépendance et d’éthique, à une époque de marché où certaines organisations, heureusement pas toutes, ne pensent qu’à leur propre intérêt et oublient les devoirs que nous avons envers le client. 

Sauvegarder nos valeurs et notre culture d’entreprise est quelque chose d’extrêmement important pour nous et c’est pourquoi ceux qui travaillent à Jetika ont des objectifs bien plus importants que le profit. 

Notre objectif principal est d’établir des relations saines et dignes de confiance avec nos clients grâce à un secret professionnel strict et de répondre au mieux à leurs besoins. 

Maintenir un haut niveau de qualité et viser l’excellence au quotidien est en fait une grande source de fierté pour nous.  


“Excellence as standard”
 est notre devise et pour la respecter, nous essayons constamment d’offrir un service exemplaire orienté vers les besoins du marché. 

Nous percevons Jetika Group comme un jet privé qui assiste et accompagne le client dans toutes les phases de la transaction, en s’adaptant à ses besoins. 

Lorsque l’acheteur potentiel nous transmet ce qu’il recherche, nous nous mettons toujours à sa place et, une fois le profil du client établi avec précision, nous veillons à faire de lui un client satisfait. 

Lorsque les offres de logement ne sont pas adaptées aux besoins du marché, en tant qu’intermédiaires, nous essayons de sensibiliser le vendeur et donc de trouver des solutions pour les deux parties. 


Souhaitez-vous obtenir de l’aide pour vos recherches?

Si vous cherchez quelqu’un qui comprend vos besoins réels et si vous voulez nous faire part de vos préoccupations, n’hésitez pas à nous contacter ! 

Nous serons heureux de sélectionner les meilleures solutions de logement qui répondent à vos intérêts et de vous accompagner dans l’achat de la maison de vos rêves.

CategoriesNews

Nouvelle réglementation européenne sur les drones

À partir de la mi-2020, un règlement sera introduit au niveau européen pour les surveiller et les contrôler. 

La Suisse est déjà à l’avant-garde dans ce domaine.  

Ils ont envahi les cieux puis, lentement, les réseaux sociaux. 

Il s’agit de drones, aujourd’hui construits sous toutes les formes et dans toutes les tailles et vendus à des prix abordables pour presque tout le monde. 

Mais comme tout phénomène en expansion, il pose également des problèmes qui concernent essentiellement les relations avec le trafic aérien traditionnel. 

En fait, il arrive souvent d’entendre des rapports d’accidents entre des drones et des avions, ou des problèmes de sphère privée. 

En Suisse, cependant, la situation est sous contrôle et, comme le disent le Département du territoire et l’Office fédéral de l’aviation civile, c’est l’un des pays les plus avancés dans la réglementation de l’utilisation des drones. 

 

Un nouveau système 

Le porte-parole de l’Office fédéral de l’aviation civile, Antonello Laveglia, a déclaré au Corriere del Ticino il y a quelques jours qu’il n’existe pas de registre pour ces avions et que la police a du mal à en trouver le propriétaire. 

Cependant, explique Laveglia, la situation devrait changer d’ici un an :  

« Des mesures concrètes ont été prises au niveau suisse et européen en vue d’une nouvelle base juridique. D’un point de vue législatif, un petit test en ligne pour les pilotes sera introduit. En outre, les drones et les pilotes devront être enregistrés sur une plateforme spéciale avant de pouvoir voler. Cela nous permettra ensuite de disposer d’un registre et de résoudre le problème. D’un point de vue technique, au contraire, une nouvelle interface sera créée, appelée « U-Space », qui permettra la coexistence des drones avec l’aviation traditionnelle ».  

Actuellement, le contrôle du trafic aérien ne peut pas voir les drones, donc même les pilotes ne le peuvent pas. 

Avec « U-Space », il sera possible de les suivre et de les contrôler. En termes simples, c’est un radar à drones.  


Mais quand cette loi entrera-t-elle en vigueur?

« La Suisse est très en avance en matière de drones : nous sommes le seul pays de l’Union européenne qui prévoit d’introduire ce système d’ici la mi-2020″. 


La spécialisation de
Jetika

En résumé, à partir de l’année prochaine, une sorte de licence sera nécessaire pour faire voler des drones dans les zones publiques suisses et toutes les zones aériennes seront beaucoup plus contrôlées. 

Chez Jetika Group SA, nous sommes très attentifs aux changements macro-environnementaux et nous pensons que c’est essentiel suivre l’évolution du temps et rester compétitif sur le marché. 

C’est pourquoi nous avons continuellement mis à jour notre personnel afin de pouvoir continuer à offrir nos services de promotion immobilière à nos clients, dans le respect de la réglementation en vigueur.  

À Jetika, depuis le début de notre activité, nous avons commencé à intégrer des vidéos de drones et des visites vidéo d’intérieur dans la présentation des propriétés à notre public. 

Notre objectif principal est de capter l’attention des clients potentiels par des moyens de communication plus immédiats tels que des clips vidéo. 

Des études montrent que le taux de rétention des informations vues et entendues atteint 80%. 

Ces chiffres tombent à 20 % pour les informations qui sont vues et à 10 % pour les informations qui sont entendues. 

Ces données montrent clairement la puissance de la combinaison visuelle et sonore. 

Pour cette raisons nous sommes heureux d’être en développement permanent et de pouvoir continuer à offrir l’un des services les plus exclusifs dans le secteur immobilier: la promotion vidéo. 


Toutes nos vidéos sont stockées sur notre page Youtube:
 

 https://www.youtube.com/channel/UCuVMQ6aIzN0D6NHfNZ0ZoHg/videos 

CategoriesNews

Pourquoi est-il pratique d’acheter une maison? Comparaison entre le loyer et le prêt hypothécaire

Les faibles taux d’intérêt accentuent les différences entre locataires et propriétaires en faveur de ces derniers.

Devenir propriétaire permettrait d’économiser 6’000 francs par an.

 

Selon une étude réalisée par Money Park, avec l’aide de l’agence immobilière AlaCasa, publiée en septembre 2016, les propriétaires de maisons économisent en moyenne 6’000 francs suisses par an.

Selon l’étude, un locataire paie en moyenne 2’000 francs par mois pour son logement, contre 1’500 francs pour un propriétaire : la différence passe alors à 6’000 francs en un an.

En outre, la différence serait encore plus grande pour les maisons individuelles, où les locataires paient en moyenne 2’300 francs et les propriétaires 1’450 francs.

Plus de 900 personnes ont été examinées pour arriver à cette conclusion.

Malgré le fait que trois ans sont passés depuis la publication de cette étude, on peut encore dire qu’aujourd’hui, vivre en Suisse en location est plus cher que de vivre dans sa propre maison. Mais pourquoi?

 

Des taux d’intérêt à des niveaux historiquement bas

En première analyse, la principale cause de l’épargne est due aux faibles taux d’intérêt des prêts hypothécaires que les banques contractent auprès des acheteurs.

Comme le montre le graphique ci-dessous, les taux d’intérêt des prêts hypothécaires sont à un niveau historiquement bas d’environ 1 % pour les prêts à taux fixe.

Ceci encourage les ménages suisses à réaliser leur rêve d’acheter une maison et encourage les investisseurs potentiels sur le marché du logement.

Avantages fiscaux

L’achat d’un logement offre non seulement des avantages en termes de dépenses de logement, mais aussi des avantages fiscaux.

Dans la déclaration d’impôt sur le revenu suisse, chaque contribuable a droit à des déductions qui réduisent son revenu et ses avoirs imposables après avoir déclaré son revenu et sa fortune globale.

Ces déductions permettent de payer moins d’impôts fédéraux, cantonaux et communaux.

En ce qui concerne l’impôt sur le revenu, les intérêts des prêts hypothécaires peuvent être déduits dans la déclaration d’impôt sur le revenu.

Contrairement à un ménage locatif, les propriétaires de maison bénéficient de cet avantage fiscal.

L’on peut ainsi avoir une déduction supplémentaire sur le patrimoine déclaré, car il est possible de déduire du fond toutes sortes de dettes, qui dans ce cas sont des prêts hypothécaires.

En conclusion, il est juste de dire que l’achat d’un logement nécessite un investissement important de fonds propres et une bonne solvabilité comme garantie bancaire, cependant, devenir propriétaire vous permet d’avoir de nombreux avantages, en parvenant à économiser plus d’argent que ceux qui vivent en location.

CategoriesNews

6 précautions à prendre avant de déménager dans un nouvel appartement

L’ensemble du processus de transfert doit être planifié en détail pour éviter tout désagrément futur.

Le choix de la propriété, la vérification et la validation de tous les documents sont essentiels, mais d’autres mesures doivent également être prises avant d’emménager dans le nouveau domicile.

Avec un peu de prudence, il est possible de prévenir les situations inattendues.

 

Découvrez les principales précautions à prendre avant de vous installer définitivement dans un logement locatif:

 

1. Révision des contrats

Examinez le contrat et assurez-vous que chaque point a été discuté et convenu, en éliminant tout doute.

Les problèmes peuvent être assez courants, mais ils sont plus faciles à négocier et à résoudre une fois identifiés au début du processus.

 

2. Loyer et frais accessoires

Renseignez-vous sur le montant des frais accessoires afin d’éviter des dépenses mensuelles excessives et dommageables pour votre portefeuille.

Ces dépenses sont souvent payées séparément par le locataire, mais peuvent également être incluses dans le loyer mensuel.

Afin de ne pas avoir de mauvaises surprises, précisez immédiatement quels sont les coûts inclus dans les frais accessoires et s’il y a un solde en fin d’année.

 

3. Se renseigner sur le quartier

Le propriétaire vous dira probablement que le quartier est très calme, tout comme les voisins.

Essayez d’évaluer par vous-même si c’est le cas, en vous basant sur l’emplacement et les services à proximité, tels que les arrêts de bus, les parkings, les centres commerciaux et la circulation.


4. Taches d’humidité

La moisissure est très désagréable, non seulement à cause des mauvaises odeurs qu’elle dégage, mais aussi à cause de l’impact qu’elle a sur notre santé. En fait, il peut être très dangereux de respirer des spores de moisissure.

C’est pourquoi il est très important de vérifier minutieusement tous les murs de la maison à l’avance et de s’assurer qu’ils ne présentent aucun signe d’humidité.

Si tel est le cas, cela signifie que le propriétaire n’entretient pas bien la propriété ou que celle-ci présente des problèmes structurels plus graves.

Le propriétaire est tenu d’éliminer les moisissures de toutes les manières possibles et de remettre le bien en bon état.


5. Signaler les défauts structurels

À la livraison de l’appartement, inspectez l’appartement avec le propriétaire ou l’administration et notez tout ce qui est cassé, ruiné ou défectueux, comme des marques sur le mur, des fenêtres endommagées ou des prises de courant cassées.

Il serait également judicieux de photographier les défauts et de joindre les photos dans un rapport, ensuite signé par les deux parties.

À partir de ce moment, il est nécessaire de signaler les défauts par lettre recommandée dans un délai allant de 10 à 30 jours, selon ce qui est indiqué dans le contrat de location.

Cette opération est très importante pour éviter des désagréments lors de la libération de l’appartement.

En effet, sans aucun préavis, le propriétaire aurait le droit d’être indemnisé pour les dommages, même si ceux-ci étaient déjà présents dès le début.

 

6. Vous êtes un locataire successeur de l’appartement?

Si vous êtes un successeur et que le locataire précédent avait fait quelques changements, comme par exemple peindre un mur, établissez clairement avec le propriétaire qui est responsable des frais de remise en état du bien dans son état original au moment de la restitution.

Ces précautions importantes, bien que simples, vous épargneront de l’argent et de mauvaises surprises.

Faire appel à une agence vous permet de ne pas prendre ces risques et de bénéficier de conseils précieux pour la conclusion d’un contrat de location.

En plus de disposer d’un service professionnel dans l’organisation de la documentation et de la garantie sur le contrat, Jetika Group SA vous assiste également dans la recherche du bien idéal et son inspection au moment de la livraison.

Pour une garantie de sécurité et de commodité, contactez-nous et parlez à l’un de nos consultants.

Nous serons heureux de vous aider du début à la fin de votre transfert!